Accueil » Médicaments » Digestion » Constipation » Dulcolax suppositoires 10 mg

Dulcolax suppositoires 10 mg
Photo non contractuelle

Attention, toute commande abusive de médicaments peut être refusée par le pharmacien responsable !

Pour des conseils personnalisés, contacter votre pharmacien au 01 47 53 72 30

Dulcolax suppositoires 10 mg - TITLE_TWEETTHIS24
 

Dulcolax suppositoires 10 mg

 
Marque : BOEHRINGER INGELHEIM FRAN
Référence : 3396636
Contenance : 1 boite 6 suppositoires
vignette stock
vignette livraison
plus
5
€20

Ce médicament est préconisé dans certaines formes de constipations et comme préparation à certains examens (rectoscopie).

Réservé à l'adulte

1 suppositoire par jour, une demi-heure avant l'heure choisie pour l'évacuation intestinale.

Mode et voie d’administration

Voie rectale.

Les suppositoires doivent être sortis de leur emballage et placés dans le rectum, bout plat en premier (pour éviter son rejet) pointe effilée vers le bas.

Fréquence d’administration

L'usage du suppositoire doit se faire une demi-heure avant l'heure choisie pour l'évacuation intestinale.

Les suppositoires font généralement effet entre 10 et 30 minutes.

Durée du traitement

Pas d’utilisation prolongée, supérieure à 10 jours sans avis médical.

Pas d'utilisation prolongée (supérieur à 10 jours) sans avis médical

Constipation occasionnelle :

Elle peut être liée à une modification du mode de vie (voyage). Le médicament peut être une aide en traitement court. Toute constipation récente inexpliquée par le changement du mode de vie, toute constipation accompagnée de douleurs, de fièvre, de gonflement du ventre doit faire demander l'avis du médecin.

Constipation chronique (constipation de longue durée) :

Elle ne doit pas être traitée par un laxatif stimulant.

Elle peut être liée à deux causes :

- soit une maladie de l'intestin qui nécessite une prise en charge par le médecin,

- soit à un déséquilibre de la fonction intestinale dû aux habitudes alimentaires et au mode de vie.

Le traitement comporte entre autres :

- une augmentation des apports alimentaires en produits d'origine végétale (légumes verts, crudités, pain complet, fruits...),

- une augmentation de la consommation d'eau et de jus de fruits,

- une augmentation de l'activité physique (sport, marche...),

- une rééducation du réflexe de défécation,

- parfois, l'adjonction de son à l'alimentation.

En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Des sensations vertigineuses et des syncopes, pouvant survenir au moment de la défécation, ont été rapportées.

Précautions d’emploi

En cas de diarrhées ou de douleurs abdominales, la prise du médicament doit être suspendue.

Chez les patients à l’équilibre hydrique précaire (par exemple insuffisants rénaux ou patients âgés), Dulcolax doit être interrompu et ne doit être réinstauré que sous surveillance médicale, en raison du risque accru de déshydratation par pertes hydriques intestinales.

Les symptômes peuvent être à type de soif et d'une diminution de la quantité d’urine (oligurie).

Les patients peuvent présenter du sang dans les selles (rectorragies), qui est généralement d'intensité légère et spontanément résolutif. En cas de survenue des rectorragies, consultez un médecin.

Ce médicament ne doit généralement pas être utilisé, sauf avis contraire de votre médecin en association avec : l'amiodarone, le brétylium, le disopyramide, les quinidiniques, le sotalol, l'astémizole, le bépridil, l'érythromycine IV, l'halofantrine, la pentamidine, le sultopride, la terfénadine, la vincamine.

Il est préférable de ne pas utiliser les suppositoires Dulcolax dans les cas de poussées hémorroïdaires, de fissures anales, de recto-colite hémorragique.

En cas de doute ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivant :

- allergie connue à l’un des composants du produit,

- déshydratation sévère,

- chez l'enfant,

- certaines maladies de l'intestin et du colon (recto-colite et autre maladie inflammatoire),

- douleur abdominale (douleur du ventre) d’origine indéterminée, pouvant être le signe d’une maladie grave,

- constipation chronique

En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Grossesse

L’utilisation de ce médicament est déconseillée pendant la grossesse

Allaitement

L’utilisation de ce médicament est possible pendant l’allaitement.

En cas de grossesse ou d'allaitement prévenir votre médecin.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Les effets de Dulcolax sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n’ont pas été étudiés.

Toutefois, des sensations vertigineuses et/ou des syncopes peuvent survenir en raison notamment de spasmes abdominaux. En cas de spasmes abdominaux, éviter les activités potentiellement dangereuses telles que la conduite de véhicules et l’utilisation de machine.

Liste des excipients à effet notoire

Sans objet.

Comme tous les médicaments, Dulcolax est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.

Les effets indésirables les plus fréquemment signalés au cours du traitement sont les douleurs abdominales et la diarrhée.

L’évaluation des effets indésirables est basée sur les fréquences suivantes :

Très fréquent : touche plus d’1 patient sur 10

Fréquent : touche 1 à 10 patients sur 100

Peu fréquent : touche 1 à 10 patients sur 1 000

Rare : touche 1 à 10 patients sur 10 000

Très rare : touche moins d’1 patient sur 10 000

Fréquence indéterminée : ne peut être estimée sur la base des données disponibles

Affections du système immunitaire

- Rare : Réactions anaphylactiques, œdème de Quincke

Affection de la peau et du tissu sous-cutané

- Rare : Prurit généralisé (réaction allergique)

Troubles du métabolisme et de la nutrition

- Rare : Déshydratation

- Fréquence indéterminée : diminution du taux sanguin de potassium

Troubles du système nerveux

- Peu fréquent : Sensations vertigineuses

- Rare : Syncope

La prise de Dulcolax peut entraîner des douleurs abdominales liées à des spasmes abdominaux et/ou à la défécation qui peuvent entraîner des sensations vertigineuses ou des syncopes.

Affections gastro-intestinales

- Fréquent : douleurs abdominales, diarrhée

- Peu fréquent : sang dans les selles (rectorragie), gêne anorectale (sensation de brûlure et douleur anorectale)

- Rare : Colite

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

La substance active est:

Bisacodyl ..................................................................... 0,01 g (Pour un suppositoire).

Les autres composants sont: glycérides hémi-synthétiques solides (Witepsol W 45).